C

Bernard Calabuig

Militant du Parti communiste français puis «altercommuniste», il a publié Un itinéraire communiste, Du PCF à l’altercommunisme (Syllepse, 2014).

Guido Caldiron

Journaliste au Manifesto (Rome), spécialiste de l'extrême droite, il a particpé aux éditions Syllepse à l'ouvrage collectif: Négationnistes : les chiffonniers de l’histoire (1997).

Alex Callinicos

Alex Callinicos est un intellectuel marxiste et militant trotskiste britannique. Diplômé de l’université d’Oxford, il est aujourd’hui professeur (European Studies) au King's College de Londres. Il a publié une trentaine d’ouvrages en Angleterre et aux États-Unis. Il est un des dirigeants du Socialist Workers Party (Royaume-Uni).

Sophie Camard

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : L'Année sociale.

Christian Camou

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Exclure au nom de la race (2000).

Rémi Canino

Rémi Canino est psychologue au Centre national d'observation de Fresnes depuis 1987 et chercheur au CNAM.

Xavier Canonne

Aux éditions Syllepse, préface à Le Chemin de la trahison (1997).

Jean-Marie Canu

Jean-Marie Canu, docteur en sociologie, a publié  avec Louis-Marie Barnier et Francis Vergne, La Fabrique de l’employabilité. Quelle alternative à la formation professionnelle néolibérale ? (Syllepse, 2014).

Jacques Capdevielle

Jacques Capdevielle est directeur de recherche au CEVIPOF. Aux éditions Syllepse, il a participé à un ouvrage collectif : Le Souffle de décembre (1997).

Yves Careil

Yves Careil est maître de conférences en sociologie à l'IUFM de Bretagne. Il a publié Instituteurs des cités HLM. Radioscopie et réflexion sur l'instauration progressive de l'école à plusieurs vitesses (PUF, 1994) et aux éditIons Syllepse, École libérale, école inégale (2002).

Nathalie Caron

Nathalie Caron est professeure des universités en civilisation américaine à Paris-Sorbonne. Aux éditions Syllepse, elle a publié Nouveaux regards sur les Amériques. Peuples, nations, lien social: 17e-21e siecles (avec Naomi Wulf, 2004).

Carrefour culturel Arnaud Bernard

Implanté au cœur de la ville de Toulouse, le Carrefour culturel Arnaud Bernard allie une politique d'animation populaire à une stratégie d'action culturelle afin de faire surgir l'universel du terreau des valeurs cosmopolites. Le Carrefour participe à l'organisation du Forum des langues du monde et a publié aux éditions Syllepse, Repas de quartier (2005).

Dorothy Carrington

Dorothy Carrington est historienne. Elle a participé aux éditions Syllepse à l'ouvrage collectif: Le Bicentenaire et ces îles que l'on dit françaises (1989).

Cases rebelles

Cases Rebelles est un collectif politique non-mixte de femmes et d’hommes noir-es, africain-es et caribéen-nes. Créé en janvier 2010, le collectif s’attaque à toutes formes de domination dans une perspective afrocentrée.

Bernard Cassen

Bernard Cassen, membre fondateur d'Attac, il a rédigé la postface à ATTAC / FMI : les peuples entrent en résistance (Syllepse/Cetim, 2000) et participé à l'ouvrage collectif : Attac / Contre la dictature des marchés (1999).

Aurélien Casta

Aurélien Casta, sociologue, est chercheur associé aux laboratoires «Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société» de l'Université Paris-Ouest-Nanterre-la Défense et membre du Groupe de recherches sur les mouvements étudiants (Germe).

Robert Castel

Robert Castel est sociologue.Il a notamment publié La discrimination négative (Le Seuil, 2007); La montée des incertitudes : travail, protections, statut de l'individu (Le Seuil, 2009); Nous avons quelque chose à vous dire... Paroles des jeunes des quartiers (L'Harmattan). Il a préfacé aux éditions Syllepse l'ouvrage collectif coordonné par la CFDT-ANPE, Le Cœur à l'emploi.

Cornelius Castoriadis

Cornelius Castoriadis, fondateur avec Claude Lefort du groupe Socialisme ou barbarie, économiste et philosophe, il a préfacé aux éditions Syllepse Les Coordinations (1996).

Catherine Mills

Aux éditions Syllepse, participation à une Note de la Fondation Copernic : Main basse sur l’assurance maladie (2003).

José Caudron

José Caudron a participé aux éditions Syllepse à la Note de la Fondation Copernic, Main basse sur l’assurance maladie (2003).

Centre Tricontinental (CETRI)

Le Centre tricontinental (CETRI), organisation non gouvernementale fondée en 1976 et basée à Louvain-la-Neuve (Belgique), est un centre d’étude, de publication, de documentation et d’éducation permanente sur le développement et les rapports Nord-Sud. Le CETRI a pour objectif de faire entendre des points de vue du Sud et de contribuer à une réflexion critique sur les conceptions et les pratiques dominantes du développement à l’heure de la mondialisation néolibérale. Il s’attache en particulier à la compréhension et à la discussion du rôle des acteurs sociaux et politiques du Sud en lutte pour la reconnaissance des droits sociaux, politiques, culturels et écologiques.

CFDT-ANPE

La CFDT-ANPE a publié aux éditions Syllepse Le cœur à l'emploi (1996) et particpé à l'ouvrage collectif  d'AC! Chômage, Données et arguments  (1994).

CFDT-FGTE

La CFDT-FGTE a publié aux éditions Syllepse, Au service du public (1996).

Christine Chalier

Christine Chalier est journaliste, adhérente à la Maison des Femmes-Thérèse Clerc.

Gérard Chaouat

Gérard Chaouat est docteur en médecine. Directeur de recherche émérite au CNRS, immunologiste spécialiste de l'immunologie de l'implantation, il a aussi travaillé sur la transmission mère-enfant du VIH. Il est membre du bureau national du Syndicat national des chercheurs scientifiques et a été membre du conseil scientifique du CNRS.

Sylvie Chaperon

Professeure d'histoire contemporaine du genre à l'Université de Toulouse-Jean Jaurès, elle a publié aux éditions Syllepse, Cinquantenaire du Deuxième sexe (avec Christine Delphy, 2002). Elle est l'auteure de Les années Beauvoir (Fayard, 2000).

Jean-Claude Charbonel

Aux éditions Syllepse, illustrations de Entre deux âges (2001).

Christophe Charle

Membre de l’Association de réflexion sur les enseignements supérieurs, Christophe Charle est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Panthéon-Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France. Il a notamment publié Homo Historicus : Réflexions sur l’histoire, les historiens et les sciences sociales (A. Colin, 2013) et avec Charles Soulié, Les ravages de la « modernisation » universitaire en Europe (Syllepse, 2007).

Jean-René Chauvin

«Jean-René, comme nous l’appelions, n’a rien fait d’extraordinaire en sa vie, sauf de travailler sans relâche à ce que nous appelions dans notre jeune âge la révolution, et de se trouver par voie de conséquence en Allemagne dans un camp de concentration durant l’Occupation. Il fut de ceux qui en 1945 sont revenus. Bien sûr, il se remit à l’ouvrage avec confiance et obstination. Il se fit journaliste en des périodiques que les prolétaires, en général, ne connaissent pas, il a raconté son expérience de déporté en un ouvrage qu’ont ignoré les journaux. il est mort sans que, hormis sa compagne et quelques camarades, le monde s’en soit ému» (Maurice Nadeau). Il a publié aux éditions Syllepse, Un trotskiste dans l'enfer nazi (2006) et préfacé Révolution dans la guerre d'Espagne de Wilebaldo Solano (2002, 2016).

Rafik Chekkat

Ancien avocat, Rafik Chekkat est aujourd'hui formateur et chargé de publication du site État d'exception, qu'il a cofondé en 2012. Titulaire d'un M2 en philosophie politique (Université Paris 7), il a codirigé, avec Emmanuel Delgado Hoch, Race rebelle (Syllepse, 2011).

François Chesnais

François Chesnais a publié: La Mondialisation financière. Genèse, coût et enjeux (Syros, 1996); La Mondialisation du capital (Syros, 1997); Tobin or not Tobin : une taxe internationale sur le capital (L'Esprit frappeur, 1999). Aux éditions Syllepse, Une nouvelle phase du capitalisme ? (2001).

Christophe Chiclet

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Regards sur les ambitions turques (1999).

Serge Chollet

Aux éditions Syllepse, préface à Lucien Bonnafé, Le Miroir ensorcelé (2002).

Marie-José Chombart de Lauwe

Résistante, déportée, sociologue, membre de la Ligue des droits de l'homme et de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes, elle a notamment publié Résister toujours, Mémoires (Flammarion, 2015). Aux éditions Syllepse, elle a participé à l'ouvrage collectif, Sida’venture (1989).

Suzanne Citron

Notre amie Suzanne Citron vient de disparaître. Historienne, elle voulait « dénationaliser l’histoire » ce qui ne pouvait qu’en faire une amie proche. Elle a notamment publié Le Mythe national, l’histoire de France en question (L’Atelier, 1991 et 2017) et L’Histoire de France autrement (L'Atelier, 1995). Nous avions étroitement collaboré au cours de la préparation du colloque de Lyon (1987) qui a donné lieu à la publication de Ces Îles que l’on dit françaises (L’Harmattan, 1988) et à l’occasion des débats soulevés par les « célébrations » de la Révolution de 1789. Elle a ainsi participé au premier livre publié par les éditions Syllepse, Le Bicentenaire et ces îles que l’on dit françaises (1989). Nous avons également publié en 2003 ses mémoires, Mes Lignes de démarcation. Croyances, utopies, engagements. Elle nous manquera.

Martin Claude

Bibliographie aux éditions SYLLEPSE Participation à un ouvrage collectif : L’Année sociale 2000 (2000)

Yves Clot

 

Yves Clot est professeur de psychologie du travail au Conservatoire national des arts et métiers. Il a notamment publié Les Histoires de la psychologie du travail : Approche pluridisciplinaire (Octarès, 1996, 2002), Travail et pouvoir d'agir (PUF, 2008), Le Travail sans l'homme ? Pour une psychologie des milieux de travail et de vie (La Découverte, 2008). Aux éditions Syllepse, il a participé à un ouvrage collectif : Des passeurs hors du commun (2002).

Pierre Clément

Pierre Clément a coordonné, avec Isabelle Bruno et Christian Laval, La grande mutation. Néolibéralisme et éducation en Europe (Syllepse/Institut de recherche de la FSU).

Karine Clément

Carine Clément est professeur à la Faculté des sciences et des arts libéraux de Saint-Pétersbourg, au centre Andreï Gagarine pour l’étude de la société civile et des droits de l’homme. Elle a publié aux éditions Syllepse, Les Ouvriers russes dans la tourmente du marché (2000).

Ken Coates

Mineur puis professeur à l'Université de Nottingham, il est l'un des animateurs de l'European Nuclear Disarmament et dela Fondation Bertrand Russel pour la paix. Député européen de 1989 à 1999, il a notamment publié The Case of Nikolai Bukharin (1978) et Apocalypse Soon (avec Naomi Klein, 2005). Aux éditions Syllepse, il a contribué à l'ouvrage collectif, Europe, modes d’emploi (1997).

James D. Cockcroft

James D. Cockcroft est originaire des États-Unis. Émigré au Canada, il réside à Montréal. Historien, politologue, professeur, militant révolutionnaire et poète bilingue, il est l'auteur de quarante-cinq livres, sur l'Amérique latine, en particulier sur le Mexique, mais aussi sur les États-Unis, les migrations, la culture et les droits humains. Éditeur honoraire de la revue Latin American perspectives, il a été notamment vice-président du Tribunal Benito Juarez de la société civile (2005) et membre du Tribunal international de la liberté syndicale (2009-2010).

Arón Cohen

Arón Cohen est maître de conférence à l'Université de Grenade (Espagne). Il a coordonné avec Rosa Congost et Pablo F. Luna, Pierre Vilar: une histoire totale, une histoire en construction (Syllepse, 2006).

Évelyne Cohen

Aux éditions Syllespe, participation à un ouvrage collectif : Transmettre les passés (2001).

Madeleine Colin

Madeleine Colin, née le 23 juillet 1905, à Paris 15e, décédée le 23 janvier 2001, est une militante de la fédération CGT des PTT. Lors du 30e congrès de la CGT, tenu en juin 1955, elle est élue membre du bureau confédéral de la CGT. Elle quitte cette instance en 1969. Elle a dirigé, de 1955 à 1975, le mensuel féminin syndical Antoinette.

Collectif 4 bis

Quatre Bis est un groupe d'étudiant-es de l'Université Lyon 2 engagé-es dans la mobilisation anti-CPE, de sensibilités politiques variées. Constitué dès le mois de mai 2006, le collectif a choisi de fonctionner en atelier d'écriture. Le «4 bis, rue de l'Université», était le point de ralliement, d'information et d'échange des étudiants durant la mobilisation.

Collectif Angles morts

Le collectif «Angles morts» milite autour des questions de la justice, de l’enfermement et des méthodes policières. Il a rédigé l'avant-propos à All power to the people (Syllepse, 2016).

Collectif Cadécol

CADECOL est un collectif ouvert dont l’objectif est d’anticiper l’urgence des situations de répression de luttes ou de mouvements sociaux (sans-papiers, mal logés, chômeurs, travailleurs…). Le collectif ne veut pas être une équipe composée de militants spécialistes du droit et de l’anti-répression. Dans la limite de ses forces, CADECOL est conçu comme un outil pour se réapproprier les stratégies de défense, partager des expériences, débattre sur la justice, le droit et la manière de réagir face à la répression et élaborer ensemble un discours public permettant de continuer à défendre les raisons de la lutte.

Collectif Manouchian

Le Collectif Manouchian anime la revue Les figures de la domination. Il est animé par Saïd Bouamama, Jessy Cormont et Yvon Fotia, co-auteurs de L'éducation populaire à l'épreuve de la jeunesse (Le Geai Bleu, 2008), Prostitution et Mondialisation (Amicale du Nid, 2007), La République à l'école des sans papiers (L'Harmattan, 2008); De la tête baissée à la conquête de la dignité, (A.M.M.N., 2010). Le collectif Manouchian ne se définit pas comme un collectif de chercheurs mais comme un regroupement de militants ayant eu par leurs trajectoires accès à des savoirs et connaissances qu'ils souhaitent mettre au service de la lutte contre les dominations. Il n'y a pas pour les membres de ce collectif de connaissances qui ne soient situées, ni de subjectivité qui pourrait se prétendre au-dessus de la mêlée des affrontements sociaux.

Collectif national pour le droit des femmes

Le Collectif national pour le droit des femmes est né en janvier 1996 à la suite de la grande manifestation féministe du 25 novembre 1995. Il regroupe diverses formations politiques de la gauche, des syndicats et des associations féministes. Il a à son actif de nombreuses initiatives : « Assises sur les droits des femmes » en 1997 ; contre le Front national en 1998-1899 et contre le temps partiel imposé ; campagne contre les violences faites aux femmes. Il a publié Contre les violences faites aux femmes: une loi-cadre! (Syllepse, 2006).

Lucien Collonges

Lucien Collonges, pseudonyme de Michel Fiant. Utilisé par le collectif éponyme qui a publié Autogestion : Hier, aujourd’hui, demain (Syllepse, 2010) et pris l’initiative de l’Association Autogestion.

Roger Colombier

Roger Colombier est l’un des animateurs de l’Institut CGT d’histoire sociale. Il a publié de nombreux ouvrages : Le Mouvement ouvrier dans le Mantois (L’Harmattan) ; Les Origines du chemin de fer dans le Mantois (L’Harmattan) ; Le Travail des femmes autrefois (L’Harmattan) ; Aincourt, un camp oublié (Le Temps des cerises) ; Contes et légendes du pays des Corbières (Lacour).

Jean-Louis Comolli

Jean-Louis Comolli écrit dans Les Cahiers du Cinéma de 1962 à 1978. Il a publié: Free Jazz / Black Power (1971, avec Philippe Carles) ; Regards sur la ville (BPI Centre Pompidou, 1994, avec Gérard Althabe) ; Arrêt sur Histoire (BPI Centre Pompidou, 1997, avec Jacques Rancière) ; Dictionnaire du Jazz (codirecteur, Robert Laffont, 1994); aux éditions Syllepse, il a participé à la revue  Mauvais temps, n° 4 (1999).

Rosa Congost

Rosa Congost est professeure à l'Université de Girone (Catalogne, Espagne). Elle a coordonné avec Arón Cohen et Pablo F. Luna, Pierre Vilar: une histoire totale, une histoire en construction (Syllepse, 2006).

Sylvie Contrepois

Aux éditions Syllepse, Syndicalisme, la nouvelle donne (2003)

Olivier Coquelin

Enseignant à l’Université de Caen Normandie, chercheur associé au Centre d’études irlandaises /Centre de recherche bretonne et celtique de l’Université de Rennes 2.

Catherine Coquery-Vidrovitch

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Transmettre les passés (2001).

Alexis Corbière

Alexis Corbière a publié Un Apartheid à la française. Dix réponses à la préférence nationale (coord., Cétacé, 1998) et a participé aux éditions Syllepse à un ouvrage collectif : Mauvais temps, n° 4 (1999).

Patrick Coulon

Patrick Coulon, journaliste, membre de la direction d’Espaces Marx.

Annick Coupé

Annick Coupé , syndicaliste de longue date, elle est de cette génération marquée par Mai 68 et les luttes qui ont suivi. Étudiante en lettres de Caen en 1970-1971, elle abandonne rapidement ses études et rentre dans un groupe maoïste qu’elle quittera en 1978. Elle intègre le monde du travail en 1972 comme caissière à Caen et se syndique à la CFDT. Institutrice remplaçante de 1976 à 1978 à Paris, elle intègre les services financiers de la Poste à partir de 1978. Secrétaire régionale de la CFDT-PTT Ile-de-France en 1984, elle fera partie des militant·es ­sanctionné·es et exclu·es de la CFDT à l’automne 1988 pour cause de soutien aux luttes et aux coordinations. Elle fait partie des fondateurs de la Fédération Sud-PTT en 1989 dont elle sera secrétaire générale jusqu’en 1999. Elle assumera ensuite les fonctions de porte-parole de l’Union syndicale Solidaires de 2002 à 2014. Elle a eu plus particulièrement en charge les questions interprofessionnelles et les liens avec les différents mouvements sociaux, les questions internationales et le travail femmes dans ses responsabilités syndicales. Elle a coécrit (avec Anne Marchand) un livre pour le dixième anniversaire de Sud-PTT, Syndicalement incorrect : Sud-PTT, une aventure collective (Syllepse, 1999).

Gérard Courguechon

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Données et arguments (1994).

Pierre Cours-Salies

Pierre Cours-Salies, il a écrit quelques livres, mais moins que s’il ne participait pas à des luttes : La CFDT, un passé porteur d’avenir (La Brèche, 1988) ; La liberté du travail (Syllepse, 1995) ; Le bas de l’échelle (Érès, 2006). L’activité politique ne l’a pas lâché depuis la lutte pour le droit à l’indépendance des Algériens. On lui disait qu’il était trop jeune, à l’époque bien sûr. Depuis cela lui a passé. Marx reste pour lui une mine de moyens de réflexion. Et il prétend avoir aussi appris autant dans les activités militantes, en Mai 68, que dans le syndicalisme. Il a publié aux éditions Syllepse, L'Unité syndicale en France (avec René Mouriaux, 1997). Il a également préfacé Comment nous ferons la révolution (1995) et Les Perspectives de la protestation (1998) et une postface au livre d'Henri Lefebvre,  Mai 68, l’irruption… (1998). Avec Pierre Zarka, il a publié un recueil commenté de textes de Karl Marx et Friedrich Engels, Propriété et expropriations : Des coopératives à l’autogestion généralisée (Syllepse, 2013).

Claude Courtot

Aux éditions Syllepse, préface à : Libre espace et autres poèmes de Jean-Louis Bédouin (1998).

Thomas Coutrot

Thomas Coutrot, économiste, est membre du conseil scientifique d’Attac. Il a coordonné, avec Elisabetta Bucolo, Thierry Brugvin et Anne Olivier, Commerce équitable (Syllepse, 2009). Il a notamment publié, Critique de l'organisation du travail, La Découverte, 2002.

Gérard Couturier

Aux éditions Syllepse, A l'épreuve de la guerre d'Algérie (2005).

Critical Art Ensemble

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Utopia (2001).

Sabine Crouzet

Sabine Crouzet a coordonné, avec Noël Daucé, Des passeurs hors du commun, consacré à la souffrance au travail des agents de l'ANPE (Syllepse, 2002).

 

Cornelius Crowley

Cornelius Crowley est professeur de civilisation britannique à l'université Paris-Nanterre, directeur du Centre de recherches anglophones (EA 370)  pour la période 2012-16.

Henri Cueco

Aux éditions Syllepse, illustrations de Zindien (1999).

Renato Curcio

Aux éditions Syllepse, L'Alphabet d'Esté (1990).

Henri Célié

Syndicaliste à Solidaires-Rail, il a participé aux éditions Syllepse à l'ouvrage collectif d'AC! Chômage, Données et arguments (1994).