G

Jacques Gaillot

Aux éditions SYLLEPSE, postface à : Mourir sous les drapeaux (1993) ; et participation à un ouvrage collectif : L’Acharnement (1993).

Jesús Gallegos González

Aux éditions Syllepse, illustrattions de Mémoire et utopie au Mexique (1998).

Dan Gallin

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Attac / Contre la dictature des marchés (1999).

René Gallissot

René gallissot est histoien. Auteurs de nombreux ouvrages sur la question coloniale, il a publié aux éditions Syllepse, une préface à Medhi Ben Barka, Écrits politiques, 1957-1965 (1999) et la postace à Le Bicentenaire et ces îles que l'on dit françaises (1989).

Antonio García de Léon

Historien, professeur à l'Université de Mexico, il a publié aux éditions Syllepse, Chiapas : les comptes d'une rébellion (1996).

Álvaro García Linera

Álvaro García Linera est né en Bolivie où il  participe à la guérilla. Emprisonné, il enseigne ensuite la sociologie  et les sciences politiques. Théoricien du réveil identitaire indigène comme moteur des mouvements sociaux, membre du Movimiento al Socialisme, il est élu vice-président et souhaite décoloniser le système politique bolivien.

Françoise Garibay

Françoise Garibay est professeur honoraire et consultante auprès de l’Unesco, elle a enseigné au lycée Turgot à Paris. Elle a publié (avec Michel Séguier), Pratiques émancipatrices : l’actualité de Paulo Freire (Syllepse, 2009).

David Garibay

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Fascismes : un siècle mis en abîme (2000).

Morgan Garo

Morgan Caro travaille depuis de nombreuses années sur les communautés rroms d’Europe. Elle a publié aux éditions Syllepse: Les Rroms. Une nation en devenir? (2009).

Isabelle Garo

Isabelle Garo enseigne la philosophie. Elle a publié notamment Marx, une critique de la philosophie (Seuil, 2000), L’Idéologie ou la pensée embarquée (La Fabrique, 2009) et Foucault, Deleuze, Althusser & Marx (Démopolis, 2011). Elle collabore au séminaire «Marx au 21e siècle» (Paris-I), à la GEME (Grande édition des œuvres de Marx et d’Engels en français) et à la revue ContreTemps.

Laurent Garrouste

Laurent Garrouste est inspecteur du travail et coauteur de Supprimer les licenciements (Syllepse, 2006) et de Travailler tue… en toute impunité (Syllepse).

Stéphane Gatti

Aux éditions Syllepse, illustrations de De l'anarchie comme battements d’ailes, tome 4 (2003).

Armand Gatti

Armand Gatti, poète, auteur, dramaturge (La Passion du général Franco par les émigrés eux-mêmes), metteur en scène (L'Enclos, 1961), scénariste, réalisateur… Enfant du 20e siècle, il est aussi résistant, évadé, journaliste. Il a notamment publié Les cinq noms de Georges Guingoin, hommage à son chef de maquis.

Franck Gaudichaud

Franck Gaudichaud est coprésident de l’association altermondialiste France Amérique latine et maître de conférences en civilisation et histoire hispano-américaine à l’Université de Grenoble. Il est l’un des coéditeurs du site www.rebelion.org et participe aux comités de rédaction des revues ContreTemps et Dissidences. Il est l’auteur de : Poder popular y cordones industriales. Testimonios sobre la dinámica del movimiento popular urbano 1970-1973 (Santiago-du-Chili, LOM, 2004) ; Operación Cóndor. Notas sobre el terrorismo de estado en el Cono sur (SEPHA, 2005) ; Venceremos : Analyses et documents sur le pouvoir populaire au Chili (1970-1973) (Syllepse, 2013) ; et Chili 1970-1973. Mille jours qui firent trembler le monde (PUR, 2013). Il a également dirigé les livres collectifs : Le volcan latino-américain : Gauches, mouvements sociaux et néolibéralisme (Textuel, 2008) ; et Amérique latine, émancipation en constructions (Syllepse, 2012).

Florence Gauthier

Florence Gauthier, maître de conférences en histoire moderne à l’Université Paris 7, elle a publié notamment La voie paysanne dans la Révolution française (La Découverte/Maspero), La guerre du blé au 18e siècle (avec E. P. Thompson et al. , La Passion), La Révolution des droits de l’homme et du citoyen (La Documentation française)

Jean-Paul Gautier

Politologue et historien français, spécialiste de l’extrême droite. Il est l’auteur d’un ouvrage pionnier sur le mouvement royaliste La Restauration nationale. Un mouvement royaliste sous la 5e République (préface de Nonna Mayer, Paris, Syllepse, 2002), Les Extrêmes droites en France. De la traversée du désert à l’ascension du Front national (1945-2008) (Syllepse, 2009, épuisé), De Le Pen à Le Pen (Syllepse, 2015). Il est également co-auteur de La Galaxie Dieudonné. Pour en finir avec les impostures (Syllepse, 2011).

Vincent Gay

Vincent Gay est militant de la gauche radicale et collaborateur des éditions Syllepse. Il a coordonné Pistes pour un anticapitalisme vert (2010).

Didier Gelot

Didier Gelot est économiste et membre de la Fondation Copernic.

Susan George

Aux éditions SYLLEPSE: Après Seattle (2001); participation à l'ouvrage collectif : Attac / Contre la dictature des marchés (1999).

Dominique Ghisoni

Dominique Ghisoni, militant lyonnais de l’Alliance marxiste révolutionnaire (AMR), puis du Parti socialiste unifié (PSU) et des Comités communistes pour l’autogestion (CCA). Historien, animateur du Comité de soutien à la lutte du peuple corse, il est le coordonnateur de Ces îles que l’on dit françaises (L’Harmattan, 1987) et du Bicentenaire et ces îles que l’on dit françaises (Syllepse, 1989). Il a partivcpé à la fondation des éditons Syllepse.

Adolfo Gilly

Adolfo Gilly est né à Buenos Aires (Argentine). Militant révolutionnaire, il est emprisonné au Mexique pour raisons politiques de 1966 à 1972. C'est alors qu'il écrit en prison La Révolution interrompue, publié en français sous le titre La Révolution mexicaine, 1910-1920 (Syllepse, 1992). Il enseigne ensuite aux États-Unis à Chicago, puis à l'Université de Columbia. Journaliste, professeur d'Université, il a été l'un des principaux artisans de la création en 1989 du Partido de la Revolución Democratio (PRD) qui rassemblait autour de Cuauhtémoc Cardenas l'essentiel de la gauche mexicaine. Après avoir enseigné l'histoire à l'Université de Chicago et les sciences politiques à l'Université de Columbia, il participe à la revue Viento del Sur (Mexico).

Hervé Girardin

Aux éditions Syllepse, préface à : Oblique shocks (2001).

Véronique Giraud

Aux éditions SYLLEPSE,traductrice de Mexique. Notre chute dans la modernité (1992).

Jacques Girault

Aux éditions Syllepse, participation à l'ouvrage collectif : L'Unité syndicale en France (1997).

Frédéric Gircour

Frédéric Gircour est enseignant, originaire de l’Hexagone, il vit en Guadeloupe. Il a suivi les actions du LKP pour le blog Chien Créole.

LKP

Frédéric Gircour

16,00 €

Jean-Dominique Gladieu

Aux éditions Syllepse, Le Bicentenaire et ces îles que l'on dit françaises (1989).

Corinne Gobin

Aux éditions Syllepse, préface à A quand, l’Europe sociale ? (2003).

Jean-Jacques Goblot

Aux éditions Syllepse, Droit au travail : passé, présent et avenir (2003).

Pierre Godard

Pierre Godard a été éboueur pendant vingt-trois ans à Marseille. Il est actuellement employé municipal et syndicaliste.

Julie Godin

Julie Godin est chargée d’étude au Centre tricontinental (Louvain-la-Neuve) et doctorante en sciences politiques et sociales (Université de Liège / Université Paris 1).

ONG

Julie Godin

13,00 €

Maurice Goldring

Aux éditions Syllepse, Voie royale, voie républicaine (2000).

Georges Goma

Aux éditions Syllepse, Enseigner et après ? (2002).

André Gorz

André Gorz, philosophe et journaliste, il est l'un des animateurs des Temps Modernes et du Nouvel Observateur. Il a notamment publié: La morale de l'histoire (Le Seuil, 1959); Stratégie ouvrière et néocapitalisme (Le Seuil, 1964); Critique du capitalisme quotidien (Galilée, 1973); Écologie et liberté (Galilée, 1977); Adieux au prolétariat (Galilée, 1980, Le Seuil, 1981); Les chemins du paradis (Galilée, 1983); Métamorphoses du travail, quête du sens (Galilée, 1988 et Folio Essais, 2004); Capitalisme, socialisme, écologie (Galilée, 1991); Misères du présent, richesse du possible (Galilée, 1997); Ecologica (Galilée, 2008); Bâtir la civilisation du temps libéré (Le Monde Diplomatique/Les Liens qui Libèrent, 2013); Le fil rouge de l'écologie. Entretiens inédits en français (EHESS, 2015). Aux éditions Syllepse, il a participaé à un ouvrage collectif : Données et arguments, n° 2 (1995).

Gérard Gourguechon

Gérard Gourguechon est membre du conseil scientifique d’Attac. Ila participé aux éditions Syllepse à un ouvrage collectif : Données et arguments (1994).

Bénédicte Goussault

Maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paris-Est Créteil, Bénédicte Goussault est l’auteure de plusieurs ouvrages dont Paroles de sans-papiers (L’Atelier, 1999), Être parent aujourd’hui. Une aventure au quotidien (LAtelier 2005). Elle a participé au Nouveau dictionnaire critique de l’action sociale (Bayard, 2006). Elle est membre du comité de rédaction de la revue ContreTemps (Syllepse).

Julien Gracq

Aux éditions Syllepse, postface à Trois cerises et une sardine (1999).

Estelle Granet

Aux éditions SYyllepse, Porto Alegre, les voix de la démocratie (2003).

Karine Granier

Aux éditions Syllepse, Collège : peut mieux faire ! (2005).

Daniel Grason

Daniel Grason a été tourneur sur métaux et employé aux méthodes (Saviem Saint-Ouen 1961-1965), animateur (1965-1967) et de nouveau tourneur (Delachaux 1967-1968). Licencié, il est permanent du PCF à Gennevilliers (1968-1978) puis journaliste photographe à La Voix populaire (1978-1993), à Agora, (1993-2002). Il est coauteur (avec Bernard Massèra) de Chausson : une dignité ouvrière (Syllepse 2004) et de Éclats du Front populaire (Syllepse 2006).

Frédéric Grimaud

Frédéric Grimaud est professeur des écoles et docteur en sciences de l’éducation et adhérent du syndicat des professeurs des écoles (SNUipp-FSU) à Martigues (Bouches-du-Rhône).

Pierre Grou

Pierre Grou, ancien président du Groupe de théâtre antique de la Sorbonne, ancien président de la Fédération nationale de théâtre universitaire, est enseignant au département d’arts du spectacle de l’Université de Paris 10-Nanterre.

Groupe de Navarrenx

Le Groupe de Navarrenx réunit dans les années 1980 plusieurs intellectuels militants (dont Lucien Bonnafé, Armand Ajzenberg) autour de Henri Lefebvre. Le groupe a publié Du Contrat de citoyenneté (Syllepse, 1991).

 

Guy Groux

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : L'Unité syndicale en France (1997).

Jean-Louis Grégoire

Il a publié, avec André Narritsens, Bras de fer à Bercy (Syllepse, 2001).

Jeanne Guespin-Michel

Janine Guespin-Michel est professeur émérite de microbiologie à l'Université de Rouen.

Geneviève Guilhaume

Geneviève Guilhaume est enseignante à l’Université Paris 13 et responsable du master en formation continue Communication et ressources humaines.

Norbert Guterman

Dans les années 1930, Norbert Guterman travaille en étroite relation avec Henri Lefebvre avec lequel il popularise les notions marxistes d'aliénation et de mystification (La Conscience mystifiée, Syllepse, 1999). Il s'exile aux États-Unis au moment de la guerre.

Stéphane Guy

Aux éditions Syllepse, participation à un ouvrage collectif : Corps étrangers (2002).

Michaël Guyader

Aux éditions Syllepse, préface à Lucien Bonnafé, Le Miroir ensorcelé (2002).

Daniel Guérin

Daniel Guérin a été une des principales figures du mouvement libertaire français et international du 20e siècle. Écrivain, il renonce à la littérature pour l’action politique, devient correcteur, adhère au Parti socialiste (1930), puis à la CGT (1932) et participe aux grèves de mai-juin 1936. Au cours de deux voyages en Allemagne, il publie dans le quotidien du Parti socialiste, Le Populaire, plusieurs articles sur la montée du nazisme et sa prise du pouvoir qu’il rassemble dans un ouvrage : La Peste brune (Spartacus). C’est durant la guerre qu’il écrit un de ses ouvrages majeurs sur la révolution française : La Lutte de classe sous la 1re République. Proche des trotskistes de 1940 à 1949, il se rapproche des libertaires puis milite dans leurs organisations à partir des années 1950. De formation marxiste non léniniste, Daniel Guérin se situe résolument en faveur d'un socialisme libertaire à la suite de la révolte des Ccnseils ouvriers hongrois en 1956, et, jusqu'à sa disparition, travaille à une tentative de synthèse entre l'anarchisme et le marxisme (À la recherche d'un communisme libertaire). Militant sans frontières ni tabous, il participe aux principales luttes émancipatrices. Daniel Guérin se range aux côtés des colonisés et ses écrits anticolonialistes sont autant de pierres apportées aux luttes d'émancipation : Homosexuel, il se bat dès la publication du rapport Kinsey (1948) pour la cause de l’émancipation des homosexuels.