La canonisation libérale de Tocqueville

Collection : « La politique au scalpel »

Auteur-e(s) : Claire Le Strat, Willy Pelletier

Parution : Octobre 2006
Pages : 288
Format : 130 x 210
ISBN : 2-84950-066-6

23,50 €

Présentation

Le «retour» de Tocqueville est souvent salué comme l'expression du renouveau du débat démocratique en France. Pris comme équivalent fonctionnel de Marx, Tocqueville a été fait monument, prophète libéral de la modernité.
Il n'est pas question dans ce livre d'apprécier le libéralisme de Tocqueville, ni ses qualités de sociologue ou d'historien. Il s'agit de décrire les opérations dont procède son succès public. En l'occurrence, de restituer comment son image consacrée fut importée des États-Unis et plusieurs fois re-produite plutôt que reproduite, puis diffusée et imposée. Au point que la définition libérale de Tocqueville, forte de toute la force sociale de ceux qui l'ont arrêtée, fait à présent consensus. Analyser comment ce consensus a été fabriqué, et Tocqueville ainsi canonisé, interroge en retour tous les discours qui s'autorisent de son nom.

L'enquête éclaire les mécanismes par lesquels s?établit la grandeur d'un «grand», jusqu'à n'être plus questionnable.

 

 

Commentaires

Article du Monde diplomatique (mars 2007).