Classe ouvrière, salariat, luttes de classes

Collection : « Les Cahiers de Critique Communiste »

Auteur-e : Collectif

Parution : Février 2005
Pages : 112
Format : 105 x 165
ISBN : 2-84950-022-4

7,50 €

Présentation

Il y a encore peu de temps, non seulement parler de classes sociales aurait semblé totalement archaïque, mais on nous annonçait que la classe ouvrière et le prolétariat s'étaient fondus dans une vaste classe moyenne dont les conditions de vie ne cessaient de s'améliorer.
Depuis, l'offensive néolibérale et la mondialisation capitaliste ont montré que ce rêve était fini. Non seulement les inégalités sociales n'ont pas disparu, mais le système les renforce. Ce discours dominant s'était accompagné dans les sciences humaines, notamment la sociologie, d'une véritable entreprise d'occultation. Pour faire disparaître la classe ouvrière, rien de plus simple : on n'en parle plus! C'est la politique du Medef qui a administré la preuve que les luttes de classes étaient toujours présentes.
On ne peut toutefois s'en tenir à ce seul constat. Il est indéniable que les ouvriers de l'industrie n'occupent plus la même place que dans le passé. Et si le salariat s'est fortement renforcé, il s'est également fortement diversifié.
Par ailleurs, le développement d'un gauche radicale et du mouvement altermondialiste ont relancé les élaborations et les discussions sur les outils et les concepts d'analyses.
Comment articuler l'analyse des rapports de classe et des rapports sociaux de sexe? Comment analyser l'offensive néolibérale et sa politique de déconstruction du rapport salarial issue de la période de l'«État providence»? Est ce que la référence à la centralité du conflit entre le prolétariat et le capital est devenue obsolète, remplacée par des mouvements sociaux aux visage divers ou par les luttes de la «multitude»?

Commentaires

Ont participé à cet ouvrage : Antoine Artous, Henri Wilno, Sabine Fortino, Patrice Cuperty.  

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Salariat et syndicalisme

Salariat et syndicalisme

Collectif

12,00 €