Vichy en Provence (1940-1942)

MIDI ROUGE, OMBRES ET LUMIÈRES (tome 2)

Collection : « Histoire : enjeux et débats »

Auteur-e : Robert Mencherini

Parution : Octobre 2009
Pages : 660
Format : 150 x 215
ISBN : 978-2-84950-233-4

23,50 €

Présentation

En juillet 1940, la Provence et les Bouches-du-Rhône se retrouvent sous l'autorité du gouvernement de Vichy. Les populations méridionales, déboussolées par la défaite, submergées par l'exode, placent leurs espoirs dans le chef du nouvel État français, Philippe Pétain, en qui se reconnaissent également les Églises.
Très rapidement, s'impose la Révolution nationale qui dissout les assemblées élues, épure les administrations, interdit les confédérations syndicales, exclut les indésirables juifs, tsiganes ou francs-maçons, réprime les communistes et les dissidents, et, en dépit de déclarations régionalistes qui lui amènent l'appui de franges occitanistes, renforce la centralisation.
Tout le département est quadrillé par de nombreuses organisations qui encadrent la jeunesse (Chantiers de jeunesse, Compagnons de France) ou l'ensemble de la population (Légion française des combattants), tandis que les partis de droite extrême, PPF, PSF, Action française (Charles Maurras est en Provence) soutiennent le régime. De nombreux trains partent de Marseille vers l'Allemagne, ceux de la Relève ou du STO, des Volontaires français contre le bolchevisme, qui vont se battre aux côtés de la Wehrmacht sur le Front de l'Est. Et, pendant l'été 1942, les autorités de Vichy livrent aux Allemands les juifs étrangers rassemblés au camp des Milles, près d'Aix-en-Provence.

Ce sont tous les aspects de la vie sociale et politique de Marseille et des Bouches-du-Rhône, de l'armistice de juin 1940 jusqu'à l'occupation de novembre 1942, que Robert Mencherini explore à partir de nombreuses sources souvent inédites. Une riche iconographie enrichit le volume.

Commentaires

La publication de cet ouvrage a bénéficié du soutien du conseil général des Bouches-du-Rhône.

«Robert Mencherini dissèque ces années de “révolution nationale” où les Bouches-du-Rhône doivent se passer de la République. Au plus fort de l'État français, l'historien décortique chaque pièce du puzzle pétainiste et en mesure l'influence », La Provence.

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Les années de crise (1930-1940)

Les années de crise (1930-1940)

Robert Mencherini

17,50 €

Résistance et Occupation (1940-1944)

Résistance et Occupation (1940-1944)

Robert Mencherini

25,00 €

Guerre froide, grèves rouges

Guerre froide, grèves rouges

Robert Mencherini

25,00 €

La Libération et les années tricolores (1944-1947)

La Libération et les années tricolores (1944-1947)

Robert Mencherini

25,00 €