Recherche publique

LES ANNÉES DE DESTRUCTION

Collection : « Arguments et mouvements »

Coordinateurs : Syndicat national des chercheurs scientifiques, Chantal Pacteau

Parution : Décembre 2012
Pages : 178
Format : 115 x 190
ISBN : 978-2-84950-375-1

7,00 €

Présentation

La recherche et l'enseignement supérieur, en France, sont à reconstruire. Comment, au cours des dix années écoulées, en est-on arrivé là?
On verra, grâce au rapprochement des avertissements que le Syndicat national des chercheurs scientifiques (SNCS-FSU) n'a pas cessé de lancer pendant cette période, toute l'accumulation des mesures qui ont littéralement désagrégé les conditions de travail des chercheurs scientifiques, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens.
Soi-disant « autonomie et responsabilité » des universités, menson­ges répétés sur le budget, détournement des crédits des organismes de recherche vers des agences irresponsables (mais néanmoins toute puissantes), mise en compétition à tous les niveaux… Tout ceci chapeauté par quelques étages d'institutions nouvelles sorties tout droit du cerveau de politiques avides de tout piloter par le haut, voilà pourquoi, aujourd'hui, les chercheurs passent la plus grande partie de leur temps à lutter, au jour le jour, contre la disparition de leurs laboratoires, au lieu de se consacrer, avec la sérénité qui conviendrait, à leurs travaux de recherche.
En désignant solennellement toutes ces structures nuisibles, le SNCS-FSU montre comment, à peu de frais, en faisant même des économies (supprimons la «prime d'excellence scientifique» !), on peut rendre à l'enseignement supérieur et à la recherche l'oxygène qui leur fait cruellement défaut aujourd'hui.

Encore faut-il un peu de courage politique, pour remettre en cause en premier lieu les pouvoirs parasitaires qui se sont installés.

Commentaires

 Syndicat national des chercheurs scientifique (FSU)
Mireille Ansaldi, biologiste, CNRS; Henri-Édouard Audier, chimiste, CNRS; Christophe Blondel, physicien, CNRS; Philippe Büttgen, philosophe, Université Paris1-Panthéon-Sorbonne; Jean-Marc Douillard, chimiste, CNRS; Christine Eisenbeis, informatique, Inria; Jacques Fossey, chimiste, CNRS, secrétaire général du SNCS-FSU; Jean-Luc Mazet, biologiste, CNRS, secrétaire général du SNCS-FSU (2007-2009); Patrick Monfort, écologiste microbiologiste, CNRS, secrétaire général du SNCS-FSU (2009); Chantal Pacteau, biologiste, CNRS; Dimitri Peaucelle, automaticien, CNRS; Benoît Rousseau, physico-chimiste, CNRS; Jean-Luc Velay, neurophysiologiste, CNRS.

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

De l'agriculture à la ruralité

De l'agriculture à la ruralité

Syndicat national de l'enseignement technique agricole public

8,00 €

Universités sous tension

Universités sous tension

Collectif

8,50 €

Les ravages de la «modernisation» universitaire

Les ravages de la «modernisation» universitaire

Christophe Charle

23,50 €