Israël-Palestine : le conflit dans les manuels scolaires

Collection : « Arguments et mouvements »

Coordinateurs : Roland Lombard, Marilyn Pacouret

Parution : Septembre 2014
Pages : 92
Format : 115 x 190
ISBN : 978-2-849950-425-3

5,00 €

Présentation

En septembre 2013, des propositions de changements dans les programmes d’histoire ont été présentées au Conseil supérieur de l’éducation. Il s’agit de donner plus de place au Moyen- Orient.
À la demande de l’Association France Palestine Solidarité, du Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les universités palestiniennes et de l’Institut de recherches de la FSU, les auteurs de ce livre examinent la représentation du conflit israélo-palestinien dans les manuels scolaires, essentiellement, d’histoire, de la classe de 3e à la Terminale.L’objectif est double: 1) faire un travail scientifique critique des contenus, non pas dans un esprit partisan, mais comme des « veilleurs » de la vérité historique; 2) interpeller les rédacteurs des manuels, les éditeurs et le ministère de l’éducation nationale.
Nurit Peled- Elhanan pour Israël, Samira Alayan pour la Palestine, Michaël Walls pour la Suède et Sandrine Mansour-Merien pour la France partagent ici leurs réflexions issues de leurs travaux de recherche et analyses réalisées à partir de l’étude de dizaines de manuels scolaires.
Ils offrent ainsi une analyse comparée internationale très instructive sur les enjeux qui sous-tendent la conception des manuels scolaires : la construction d’un récit national spécifique pour justifier les logiques de colonisation; la représentation de « l’Autre » comme voisin avec qui l’on peut vivre, ou comme ennemi historique; le décalage entre les avancées des recherches universitaires sur le sujet et la non-intégration de ses avancées dans les manuels scolaires
Au-delà de ces enjeux, ce livre nous permet de comprendre le fonctionnement même des systèmes scolaires en Israël et en Palestine et aussi les passerelles qui existent déjà entre les deux. L’ouvrage, accessible à tous, est important pour comprendre les logiques à l’œuvre dans le « conflit israélo-palestinien ».

Enseignants, étudiants et lycéens y trouveront un intérêt particulier, en raison de l’originalité même du document, de son approche et de son contenu.

Commentaires

Nurit Peled-Elhanan enseigne l’éducation du langage à l’Université hébraïque de Jérusalem; Samira Alayan a soutenu une thèse au département de sociologie de l’éducation à l’Université hébraïque de Jérusalem intitulée L’éducation arabe en Israël : analyse des expériences d’apprentissage bonnes et significatives, du point de vue des étudiants arabes en Israël; Sandrine Mansour-Merien, historienne spécialisée sur l’histoire de la Palestine, est attachée au Centre de recherche en histoire internationale et atlantique (CRHIA) à l’Université de Nantes; Michael Walls a soutenu sa thèse, Analyse du conflit israélo-palestinien dans les livres scolaires d’histoire suédois, à l’École des études globales de Göthenburg (Suède).

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Au pied du Mur

Au pied du Mur

Michel Warschawski

10,00 €

Le Moyen-Orient sous les ruines de Gaza

Le Moyen-Orient sous les ruines de Gaza

Collectif

12,00 €

Islamophobie et judéophobie

Islamophobie et judéophobie

Ilan Halevi

15,00 €