Ilan Halevi

Son « parcours et ses engagements surprennent les chantres des fixités identitaires », ainsi que l’écrit Nicole Lapierre dans la « nécro » qu’elle publie dans Le Monde diplomatique à sa mort en 2013. Né à Lyon en 1943, dans une cache de la Résistance, de parents juifs, naturalisés par le Front populaire et résistants, installé en Israël en 1967, il s'engage la cause palestinienne en militant dans un groupe d’extrême gauche puis « franchit la frontière » et rejoint l’Organisation de libération de la Palestine de Yasser Arafat en 1976. Il deviendra l'un des vice-ministres des affaires étrangères de l'Autorité palestinienne. Il a publié Sous Israël, la Palestine (Le Sycomore, 1984), Face à la guerre : Lettre de Ramallah (Actes Sud, 2003), Allers-retours (Flammarion, 2005).


2 livres de Ilan Halevi:

Islamophobie et judéophobie

Islamophobie et judéophobie

Ilan Halevi

15,00 €

Question juive

Question juive

Ilan Halevi

22,00 €