Démocratie et citoyennetés étudiantes après 1968

Collection : « Groupe de recherche sur les mouvements étudiants (Germe) »

Coordinateurs : Jean-Philippe Legois, Marina Marchal, Robi Morder

Parution : Septembre 2020
Pages : 236
Format : 150 x 210
ISBN : 9782849508923

18,00 €

Présentation

Démocratie et pouvoir étudiant : la période «charnière», voire «refondatrice», des «années 1968» est passée au crible. La citoyenneté étudiante d’aujourd’hui est examinée dans cet ouvrage, non seulement en France mais aussi dans d’autres pays.
Les auteur·es explorent divers aspects de la citoyenneté institutionnelle (les élu·es dans divers conseils) et de la citoyenneté en mouvements (assemblées générales, coordinations). Question sans cesse renouvelée, que ce soit avant 1968 ou après, les réformes accordant, ou restreignant, la participation étudiante : la démocratie représentative et la démocratie directe sont-elles concurrentes, opposées ou complémentaires?
Plusieurs thématiques font l’objet d’une attention particulière, avec, en France, la gestion et la cogestion étudiantes, les élections universitaires, le pouvoir étudiant en Sorbonne, à Vincennes autour de 1968, le mouvement contre le CPE. On y questionne aussi la différence de statut des universités entre les sociétés démocratiques et les sociétés autoritaires.

Ce livre est l’aboutissement d’un programme de recherche mené par la Cité des mémoires étudiantes et le Centre d’histoire sociale du 20e siècle (Université Paris 1), avec le concours du Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants (Germe) et le soutien de la région Île-de-France.

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Cent ans de mouvements étudiants

Cent ans de mouvements étudiants

Jean-Philippe Legois

30,00 €

2006: une victoire étudiante?

2006: une victoire étudiante?

Paolo Stuppia

18,00 €

Universités sous tension

Universités sous tension

Collectif

8,50 €

La dérégulation universitaire

La dérégulation universitaire

Christophe Charle

25,00 €