Déclaration

Déclaration

Contre la chimère de l’«islamo-gauchisme »

Nous ne renoncerons pas à mettre à jour les mécanismes d’exploitation et d’oppression.

Au-delà de l’Université, c’est contre toute pensée indépendante et critique qu’est organisée aujourd’hui une vaste traque contre la chimère de l’« islamo-gauchisme », cette créature fabriquée de toutes pièces par les gardiens de l’ordre établi. Organisée au plus haut sommet de l’État, cette offensive destructrice est  appuyée par la meute des idéologues réactionnaires.

Dans nos ouvrages respectifs publiés aux éditions Syllepse, nous avons voulu contribuer à dénuder  les mécanismes d’exploitation et d’oppression, reposant notamment sur une racialisation des rapports sociaux et un système patriarcal. C’est ce travail que cette offensive vise à discipliner, voire à étouffer.

Dénoncer les inégalités sociales, c’est bien. Mais mettre à jour les mécanismes d’exploitation et d’oppression est manifestement inacceptable. Et en vérité, c’est bien de cette dernière faute dont nous sommes fièr·es.

Nous ne céderons pas aux aboiements et aux menaces. Nous continuerons à explorer les mécanismes d’oppression, à décortiquer les rapports de pouvoir et à dessiner les voies de l’émancipation. Nous ne baisserons pas nos stylos devant cette police de la pensée, nous n’éteindrons pas nos ordinateurs.

Nos livres resteront présents dans les librairies, ils sont les drapeaux de nos combats.

Le 8 mars 2021

Des autrices et auteurs des éditions Syllepse :

Gilbert Achcar, auteur de Le choc des barbaries ; Les autrices de Nous vous écrivons depuis la révolution: récits de femmes internationalistes au Rojava ; La revue AssiégéEs ; Pietro Basso, auteur de Le racisme européen ; Bachir Ben Barka, coordonnateur de Mehdi Ben Barka en héritage ; Marielle Benchehboune, autrice de Balayons les abus: expérience d'organisation syndicale dans le nettoyage ; Saïd Bouamama, auteur de «Planter du blanc», chroniques du (néo)colonialisme français ; Rachida Brahim, autrice de La race tue deux fois ; Pierre Cours-Salies, auteur de À la prochaine, de Mai 68 aux Gilets jaunes ; Christine Delphy, autrice d’Un universalisme si particulier ; Bernard Duterme, animateur de la collection «Alternative Sud» (CETRI) ; Didier Epzstajn, co-auteur du Guide du Paris colonial et des banlieues ; Frédéric Gircour, co-auteur de LKP, Guadeloupe : le mouvement des 44 jours ; Nathalie Lapeyre, co-autrice de Le genre au travail ; Séverine Lemière, co-autrice de Le genre au travail ; Patrick Le Tréhondat, co-auteur de Vive la discrimination positive ; Fernando Matamoros, auteur de La pensée coloniale au Mexique ; Mwasi, collectif afroféministe, auteur de Afrofem ; Dominique Natanson, co-auteur du Guide du Soissons colonial ; Fania Noël-Thomassaint, autrice de Afro-communautaire ; Danièle Obono, préfacière de Question juive / Question noire ; Roland Pfefferkorn, auteur de Genre et rapports sociaux de sexe ; Sophie Pochic, co-autrice de Le genre au travail ; Nicolas Rey, co-auteur de LKP, Guadeloupe: le mouvement des 44 jours ; André Rosevègue, co-auteur du Guide du Bordeaux colonial ; Mariana Sanchez, co-coordonnatrice de Catalogne : la République libre - An 01 ; Patrick Silberstein, préfacier de Question juive / Question noire  ; Rachel Silvera, co-autrice de Le genre au travail ; Maboula Soumahoro, postfacière de Sur la question noire.

***
À TÉLÉCHARGER

9 volumesà télécharger et à lire sans modération


Le mouvement pour la justice environnementale