Crise mondiale et reproduction du capital

Collection : « Mille Marxismes »

Auteur-e : Stavros Tombazos

Parution : Janvier 2020
Pages : 148
Format : 115 x 190
ISBN : 978-2-84950802-2

10,00 €

Présentation

L’économie capitaliste est une organisation de rythmes économiques et toute crise capitaliste est une « arythmie », c’est-à-dire une discordance de ces rythmes.
Depuis les années 1980, le profit capitaliste augmente à un rythme supérieur à celui de l’investissement productif. Une partie croissante du profit se transforme en capital-argent qui, par le crédit et les produits dérivés financiers, est dirigée vers la consommation.
Les schémas de reproduction du capital développés par Marx sont reformulés pour montrer l’importance croissante de la dette privée dans les processus de production, d’accumulation et de réalisation de la valeur. Ce sont ces schémas de reproduction néolibéraux qui sont entrés en crise en 2007-2008.
Les politiques économiques ont empêché l’effondrement du système financier et sauvé l’euro, mais elles n’ont pas conduit à la sortie de la crise économique, ni de la régression sociale qu’elle a engendrée.

Commentaires

Coédition Page 2 (Lausanne)
Préface de Michel Husson