Banque mondiale : le coup d'État permanent

L’agenda caché du consensus de Washington

Collection : « Livres épuisés ou indisponibles »

Auteur-e : Éric Toussaint

Parution : mai 2006
Pages : 256
Format : 150 x 210
ISBN : 2849500585

Présentation

Une plongée dans les coulisses de la géopolitique et de la finance internationale.
Contrairement à une idée reçue, la Banque mondiale n'a pas pour mission de réduire la pauvreté. Plutôt que combattre la pauvreté, elle la reproduit.
La Banque mondiale et son jumeau le FMI sont des instruments de subordination des pays endettés aux intérêts des puissances les plus industrialisées.
De leurs origines à aujourd'hui, ces institutions manifestent une réticence certaine à considérer que le respect des droits de l'homme fait partie de leur mandat. Elles ont systématiquement soutenu des dictatures et la politique qu'elles mènent constitue très souvent une violation des droits humains fondamentaux.
Il s'agit d'être lucide et de constater que le modèle de développement tel que promu par la Banque et le FMI n'a pas permis une amélioration des conditions de vie des populations concernées. Le bilan humain et environnemental est sans appel: négatif.
Avec le nouveau président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz, un promoteur de l'invasion de l'Irak et idéologue des néoconservateurs aux États-Unis, cela va être pire.
Ce livre permet de comprendre les forces fondamentales qui déterminent les politiques des grandes institutions financières internationales.

 

Article du Monde diplomatique (septembre 2006).



 

Commentaires

Coédition CADTM (Liège)/Syllepse (Paris)

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Les Tsunamis de la dette

Les Tsunamis de la dette

Damien Millet