Autour d'un pot…

Collection : « Avant-première »

Auteur-e : Solidaires Finances publiques

Parution : Avril 2022
Pages : 144
Format : 210 x 210
ISBN : 979-10-399-0027-0

10,00 €

Présentation

À la faveur d’une émission de télé diffusée dans un troquet, la discussion s’engage, sur cet impôt que son ami voudrait bien voir considérablement réduit. ­Pourtant l’impôt a un sens, de redistribution notamment. Alors à quoi, et à qui sert-il vraiment?
« En France non seulement on paye beaucoup trop d’impôts mais en plus près de la moitié de la population n’en paye pas… » Cette affirmation énoncée avec assurance par Michel au cours de cette conversation, est l’un des poncifs qui contribuent à polluer tous les débats sur la fiscalité, les politiques publiques et le rôle redistributif de l’impôt. Les questions sur l’impôt ou les politiques fiscales, jalonnent invariablement les discussions lors de débats médiatiques, notamment pendant la campagne des élections présidentielles.
Pourtant, de nombreux discours sont empreints de raccourcis, de contre-vérités, d’un soupçon de mauvaise foi, parfois teintés de démagogie. Julien avec ses mots, ses chiffres étayés, sa connaissance de la fiscalité tente d’infléchir les positions de son comparse. Certains faits méritent d’être réitérés, certaines explications nécessitent peut-être d’être apportées, et si le débat reste essentiel dans une démocratie, il n’est pas inutile que Julien contextualise certains sujets.
Oui, la TVA, cet impôt que tout le monde paye, représente, et de loin, la plus grande part des recettes fiscales de l’État, mais est-il juste? Pourquoi pèse-t-il sur les ménages les moins aisés?
Oui, les niches fiscales concernent un nombre très varié de situations. Sont-elles efficaces? Pourquoi empiètent-elles sur le caractère progressif de l’impôt sur le revenu?
Oui, l’impôt a un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre société et ce, tout au long de notre vie. Alors, qu’est-ce qui dysfonctionne ? Comment retrouver le sens de l’impôt ?

C’est ce que tente de montrer Solidaires Finances publiques à travers le dialogue des ces deux personnages, échanges qui se veulent accessibles et ludiques.