An Dot Soley

Regards noirs sur la Ville Lumière

Collection : « Arguments et mouvements »

Auteur-e : Nicolas Rey

Parution : Mai 2015
Pages : 164
Format : 115 x 190
ISBN : 978-2-84950-458-1

12,00 €

Présentation

Paris. Des ombres furtives passent de trottoirs en chambres d’hôtel sans issue, de quartiers spécifiques intra-muros aux banlieues-ghettos exilées toujours plus loin. D’autres, mieux lotis, ont pu acheter une maison en proche banlieue ou louer plus vers le centre... mais à quoi ou qui le doivent- ils ? À eux seuls et leur foi sans limite ? Leur bonne étoile ? Leur travail, leur famille, ou un simple concours de circonstances ? Qui peut d’ailleurs dire où commence la réussite, et où se termine l’échec ?
Et qui sont-ils à vrai dire, ces anonymes, ces femmes et ces hommes venus des îles de Guadeloupe et Martinique par « vagues » successives, au gré des besoins de la métropole, surtout depuis les années 1950 ? Ces enfants d’agriculteurs, d’instituteurs, de charpentiers, de dockers, de guérisseuses, d’employées de maison, de maçons, devenus « en Métropole » comme on dit toujours depuis le temps des colonies -, postiers, hôtesses de l’air, surveillants de piscine, policiers, éducateurs de rue, petits délinquants, carreleurs, électriciens, musiciens, médecins, infirmières, mères célibataires sans emploi, enseignants, et bien d’autres vies encore...
Comment ont-ils trouvé un emploi, un toit, un amour, des amis ? Quelles souffrances et stratégies ces Français issus de l’Outremer ont-ils répétées, en silence ? Ont-ils reproduit ou adapté leur culture ? Ou se sont-ils perdus jusqu’à tout oublier, dévorés puis recrachés par la grande ville ? Cette enquête menée chez les Antillais habitant la région parisienne, rencontrés et entendus dans leur quartier, nous offre un témoignage unique, prégnant et sans détours, d’une réalité souvent invisible. Après être allé chercher ces mots enfouis mais bien là, en attente, l’auteur, anthropologue à la fois guadeloupéen et parisien, qui connaît les codes d’entrée et d’analyse de sa communauté, offre au lecteur un décryptage à la loupe de ces parcours multiples. Le tout est enfin remis en perspective, entre émigration, « intégration » et discrimination, ascension sociale, survie ou décrochage, dans les contextes socio- économique, politique et historique de ces six dernières décennies.
Mais, bien au-delà de la seule communauté antillaise, cet ouvrage est avant tout un plongeon à pic au cœur de la France interculturelle, celle des « Blacks Blancs Beurs », souvent mythifiée, partagée entre solidarités profondes, chocs identitaires et arrangements bon gré malgré... Plus qu’un ouvrage de plus sur les Antillais de Paris, c’est un voyage dans les méandres de l’interculturalité concrète dans des lieux que certains qualifient aujourd’hui de « territoires perdus de la République », mais que l’auteur préfère voir comme des territoires où dans les interstices de la domination, quelque chose d’autre s’invente.

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

1870-1871. Insurrection à la Martinique

1870-1871. Insurrection à la Martinique

Gilbert Pago

9,00 €

LKP

LKP

Frédéric Gircour

16,00 €

Colonisations, migrations, racismes

Colonisations, migrations, racismes

Claude Liauzu

27,50 €