A LA MÉMOIRE DE CHAWQUI LOTFI

A LA MÉMOIRE DE CHAWQUI LOTFI

Nous venons avec tristesse d’apprendre le décès de Chawqui Lotfi, auteur de Défis marocains, Mouvements sociaux contre capitalisme prédateur, qui vient de paraître aux éditions Syllepse. Militant du Mouvement du 20 février marocain, ancien membre de l’Association nationale des diplômés chômeurs, et de la gauche radicale marocaine, il nous avait proposé son manuscrit l’année dernière. À sa lecture, nous avions immédiatement deviné une personnalité engagée pour la cause des opprimé·es. De nombreux échanges que nous avions eus avec lui, nous avions aussi compris sa volonté de participer activement au renouvellement idéologique de la gauche révolutionnaire. Alors que nous lui faisions remarquer que nombre de ses observations sur la situation marocaine conduisaient à de troublantes ressemblances avec le mouvement des gilets jaunes, il nous  avait confirmé que les problématiques d’émancipation tendaient à s’unifier en raison de la mondialisation capitaliste. Son livre témoigne d’ailleurs aussi de son attachement à apprendre des mouvements sociaux, de leurs réalités. Cette exigence d’analyse est aussi ce que portait Chawqui Lotfi. Ajouter que nos relations ont été vite été faites de camaraderie et de complicité n’est pas utile, puisque nous savions dès le départ être dans le même camp, animés des mêmes espoirs.

Sa présence à notre catalogue, faire vivre son livre sont le dernier hommage que nous pouvons lui rendre.

***

Pour réécouter l'entretien avec Dan La Botz, cliquer sur l'icône ci-dessous