« Planter du blanc »

CHRONIQUES DU (NÉO-)COLONIALISME FRANÇAIS

Collection : « Avant-première »

Auteur-e : Saïd Bouamama

Parution : Avril 2019
Pages : 224
Format : 150 x 210
ISBN : 978-2-84950-730-8

15,00 €

Présentation

Faut-il encore écrire sur le colonialisme et le néo­co­lo­nia­lisme ? De manière récurrente, l’accusation d’un ressassement morbide d’une histoire révolue est brandie à l’encontre de ceux qui répondent po­si­ti­vement à cette question.
Pourtant, du projet Montagne d’Or en Guyane au référendum en Nouvelle-Calédonie/Kanaky en passant par la situation de Mayotte, tout nous ramène au présent­ colonial de la république française.
Certes, les appréciations sur le passé colonial ont été contraintes de prendre en compte, peu ou prou, les indépendances du siècle dernier, mais avec, ne l’oublions pas, des retours réguliers d’une tentation révisionniste, à l’image de la loi du 23 février 2005 évoquant « l’œuvre positive de la colonisation ».
Depuis, de manière régulière, nos chefs d’État ne cessent de s’illustrer par des représentations et grilles de lecture datant historiquement de cette phase particulière de l’histoire de l’humanité qu’a été la colonisation succédant, à son tour, à une phase, tout aussi spécifique, celle de la mise en esclavage sur plusieurs siècles, avec une ampleur industrielle inédite.
De « l’homme africain pas assez entré dans l’histoire » de Nicolas Sarkozy à Dakar en 2007 au « sept à huit enfants par femme » d’Emmanuel Macron en 2017, censés expliquer la pauvreté des habitants du continent, le même imaginaire colonial continue de faire irruption régulièrement pour expliquer le scandale de la paupérisation maintenue six décennies après les indépendances.
Cet imaginaire ne peut pas, comme le démontre l’auteur, se réduire à une simple persistance du passé.
Il n’est pas une survivance d’une époque révolue ou une trace héritée vouée à disparaître par l’épuisement du temps.
Il reflète les rapports de dominations que la France entretient avec les confettis encore colonisés de son ancien empire colonial, euphémiquement appelés « Outre-mer » d’une part et avec ses anciennes colonies sous la forme du néocolonialisme d’autre part.

De la Françafrique aux Antilles dites françaises, c’est à des incursions précises et thématiques dans l’histoire et le présent coloniaux de la France que nous invite ce livre.

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

La Tricontinentale

La Tricontinentale

Saïd Bouamama

15,00 €

La pensée coloniale

La pensée coloniale

Fernando Matamoros Ponce

31,00 €

1870-1871. Insurrection à la Martinique

1870-1871. Insurrection à la Martinique

Gilbert Pago

10,00 €

Les étudiants de France et la guerre d'Algérie

Les étudiants de France et la guerre d'Algérie

Eithan Orkibi

25,00 €