Transition, pistes pour un autre futur

Collection : « ContreTemps »


Parution : Juillet 2018
Pages : 192
Format : 160 x 240
ISBN : 978-2-94950-709-4

13,00 €

Présentation

Le terme transition est très présent aujourd’hui dans le discours écologiste. Invitation à mener la réflexion sur les voies et moyens d’une impérative transformation, écologique en effet, mais du même coup sociale, y compris du travail, et démocratique… Donc un changement de société ! Rappel que la notion de transition du capitalisme au socialisme a une histoire, avec ses bilans.
Ce dossier a été cordonné par Michel Buisson (Conquérir la souveraineté alimentaire, L’Harmattan) et Vincent Gay (Pistes pour un anticapitalisme vert, ­Syllepse­).
Une contribution de Michel Buisson porte sur les voies et moyens de la transition écologique, et une autre spécifiquement sur la transition en agriculture.
Toujours à propos de la transition écologique, Jean-Marie Harribey (Par ici la sortie, Cette crise qui n’en finit pas, Les Liens qui libèrent) traite la question ardue de son financement.
La dimension sociale du travail est analysée par Michel Husson (Le capitalisme en 10 leçons. Petit cours illustré hétérodoxe, Zones), pour qui le droit à l’emploi est un élément décisif d’une avancée vers une autre société.
Non seulement libérer le travail, mais aussi se libérer du travail avec un retour à Marx et d’autres penseurs avec Antoine Artous (Marx, l’État et la politique, Syllepse).
Pour sa part, Vincent Gay se penche sur le syndicalisme confronté aux défis de la transition. Une question que Louis-Marie Barnier (La santé n’a pas de prix, Syllepse) traite également d’un point de vue différent.
Pour ce qui est de la dimension internationale, on lira l’intervention de Gustave Massiah (Une stratégie de l’altermondialisme, La Découverte), à la séance de clôture du Forum social mondial de Salvador de Bahia, « Résister c’est créer ; résister c’est transformer ».
Ainsi que l’analyse approfondie de Pierre Salama (Les économies émergentes latino-américaines, entre cigales et fourmis, A. Colin), à propos du bilan des régimes qui, se revendiquant d’un populisme progressiste, ont gouverné au cours des années 2000 en Argentine, au Brésil, au Venezuela… Un bilan qui vaut éclairage indispensable sur les évolutions en cours dans ces trois pays clés du continent.
Dans ce même numéro un grand entretien avec Florence Gauthier, historienne de la Révolution française, à partir de son ouvrage Vie et mort de la Révolution­ des droits de l’Homme et du citoyen (Syllepse).
Et aussi une étude de Fabio Mascaro Querido consacré à Daniel Bensaïd : « Un intellectuel hors norme : Daniel Bensaïd entre le passé et l’avenir ».

Côté arts, deux grands artistes sont à l’honneur, grâce à deux importantes expositions actuelles et dans les colonnes de la revue avec deux articles de Gilles Bounoure : Gordon Matta-Clark, « anarchitecte » créateur d’interventions urbaines et Marcel Duchamp, créateur infatigable et déroutant, à propos duquel on est en droit de poser la question : « l’Art et le peuple ».