L'invention de la sociologie noire aux États-Unis

ESSAI EN SOCIOLOGIE DE LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE

Collection : « Livres épuisés ou indisponibles »

Auteur-e : Pierre Saint-Arnaud

Parution : Décembre 2004
Pages : 592
Format : 165 x 230
ISBN : 2-84797-067-3

Présentation

La sociologie étatsunienne n'existe pas au singulier. Deux grands savoirs s'y côtoient. Le plus ancien est anglo-saxon. Né peu après la Guerre de sécession, il détiendra une position hégémonique jusqu'à la révolution culturelle de la décennie 1960. L'autre savoir éclot à la fin du 19e siècle. Édifié par des Noirs, il prend appui sur des prémisses idéologiques fort différentes de celles qui inspirent la mainstream sociology anglo-saxonne. Le présent essai reconstitue cette fascinante aventure de l'esprit critique selon une méthode qui croise les apports de l'histoire des idées, de la sociologie de la connaissance et de l'épistémologie. Il dévoile les mécanismes de marginalisation les plus criants auxquels ont dû s'attaquer les premiers sociologues de couleur pour tenter d'accéder à l'autonomie scientifique, notamment William E. B. Du Bois, Edward Franklin Frazier, Charles Spurgeon Johnson, Horace Roscoe Cayton, J.G. St.Clair Drake et Oliver Cromwell Cox.

L'ouvrage montre que ces intellectuels ont été scientifiquement inventifs et provocants dans un contexte socio-historique qui a beaucoup fait pour réduire leur héritage spécifique, leur génome culturel, à de l'insignifiance voire à de la nullité totale par comparaison au patrimoine blanc.

Commentaires

Coédition avec Les Presses universitaires de Laval (Québec).

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Sur la question noire

Sur la question noire

C. L. R. James

Black and Red

Black and Red

Ahmed Shawki