La CFDT au péril du libéral-syndicalisme

Collection : « Arguments et mouvements »

Auteur-e(s) : Jean-Claude Aparicio, Daniel Torquéo, Michel Pernet

Parution : Février 1999
Pages : 128
Format : 105 x 165
ISBN : 2-907993-95-X

7,00 €

Présentation

Le congrès de décembre 1998 de la CFDT n'a pas dissipé, loin de là, toutes les interrogations. À l'occasion du mouvement de décembre 1995 et plus encore lors des actions des chômeurs, s'est révélée une «logique gestionnaire» bien éloignée de l'exigence de solidarité proclamée par ailleurs, et fort peu ouverte aux expressions diverses du mouvement social. Comment la CFDT, naguère sensible aux attentes des groupes défavorisés, est-elle devenue ce médiateur social ajusté à l'air du temps libéral? C'est à cette question que les trois auteurs s'attachent à répondre.

Ils éclairent, avec le recul nécessaire, les évolutions de la centrale syndicale et ses ambiguïtés, de l'ère du socialisme autogestionnaire jusqu'au libéral-syndicalisme des temps actuels.  

 

Commentaires

Jean-Claude Aparicio, Michel Pernet et Daniel Torquéo ont été membres des instances dirigeantes de la CFDT dans les années 1980 et 1990.