Femmes : engagements publics et vie privée

Collection : « Livres épuisés ou indisponibles »

Auteur-e(s) : Yannick Le Quentrec, Annie Rieu

Parution : mai 2003
Pages : 165 x 230
Format : 140
ISBN : 2-84797-022-3

Présentation

Pour les femmes, l’engagement politique ou syndical n’est pas, loin de là, qu’une affaire publique puisque les charges de la vie privée pèsent lourdement sur leur engagement public. Leur implication dans la vie publique les oblige à des réglages minutieux, à des équilibres instables entre territoire personnel, territoire conjugal et territoire familial. Lorsque la participation domestique des conjoints est absente, le couple fonctionne alors comme un obstacle qui augment le coût matériel de la prise de responsabilité et contribue à invalider, au plan identitaire, leur engagement public. Le rappel fréquent aux devoirs familiaux et au contrat conjugal légitime la reproduction de la mise à l’écart des femmes du politique et du syndicale, de même que les réticences et l’ambivalence des institutions politiques et syndicales. À l’inverse, un mouvement d’individuation concertée dans le couple participe de la remise en cause de la domination masculine. Malgré des avancées en matière de parité, l’accès des femmes à la citoyenneté politique et syndicale est loin d’être un combat abouti, c’est ce que démontre avec originalité et pertinence cet ouvrage.

Mais loin de se limiter à la sphère publique, où ne se cantonne pas la domination masculine, les auteures adoptent une approche réunifiée de la participation politique et syndicale des femmes qu’elles restituent sous l’angle particulièrement caractéristique de l?enchevêtrement des temps sociaux et de la tension constante issue de leur gestion simultanée qui en découle.