Les cosmopolites

SOCIALISME ET JUDÉITÉ EN RUSSIE (1897-1917)

Collection : « Utopie Critique »

Auteur-e : Claudie Weill

Parution : Février 2004
Pages : 190
Format : 130 x 210
ISBN : 2-84797-080-0

19,50 €

Présentation

Comment les socialistes juifs russophones de l'empire russe – sociaux-démocrates (bolcheviks et mencheviks), socialistes révolutionnaires – ont-ils négocié leur judéité? Cette interrogation permet d'apporter des éléments de réponse à la lancinante question de savoir qui est Juif et de faire la part, en particulier, des attitudes diverses face à l'assignation identitaire, à l'identité imposée par autrui.
En l'absence de citoyenneté, en effet, les Juifs de l'empire russe n'ont pas pu devenir des citoyens de confession juive. Ils ont été cantonnés dans la catégorie extensible des «allogènes» servant à désigner tous les non-Russes, non-orthodoxes.

Dans un système d'ancien régime, les Juifs étaient considérés comme une nationalité, voire comme une nation pré-moderne, comme ils ont pu l'être dans la France d'avant la Révolution.

Autres ouvrages à découvrir dans le même thème

Apologie des Juifs

Apologie des Juifs

Zalkind Hourwitz

10,50 €

Sur la question noire

Sur la question noire

C. L. R. James

15,00 €

Question juive/Question noire

Question juive/Question noire

Léon Trotsky

11,00 €